Archives du tag : zine

Arbitraire – Les Nouvelles – Décembre 2019

Un nouveau zine et quelques petites déambulations
du côté d’Arbitraire ce mois-ci.
Retouvez certain·e·s de nous à Genève,
d’autres à Lyon pour un petit marché de Noël,
et tout le monde à la Grève Générale,
à partir de jeudi 5 décembre !

Pétain Reviens ! T’as oublié tes chiens ! 
Par Pierre Ferrero
15 x 21 cm 28 pages noir & blanc 
5 €

Disponible à la commande ici

 » LE JEUDI C’EST CRASSS « 
15 ANS D’HECATOMBE !

Le Zoo – Usine 4, place des Volontaires (Jonction) – Genève
Ouverture des portes 21h

Retrouvez JM Bertoyas et Renaud Thomas 
en DJ Poubelles pour les 15 ans de nos ami·e·s d’Hécatombe !

 Bound By Endogamy
Sammy Stein
Ampere Eel
DJ Poubelles

Prix libre – À partir de 16 ans

Marché de Noël 
Stamtich 2 avenue berthelot,
69007 Lyon
Dimanche 15 décembre 2019
De 14h à 19h30

On se réjouit par ailleurs de vous annoncer la parution prochaine
de la traduction d’un classique des comics punk
américain années 80/90,
À paraître en février chez Arbitraire.

Un petit mot de Gary Panter en guise de jeu de piste,
et d’amuse-bouche.

Publié dans Évènement, Festival, Livre Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Les Nouvelles Arbitraire – Mars 2017

titrenewsFevrier2017

Indisponible depuis quelques mois, « Quoi de plus normal qu’infliger la vie ? »
fait son retour en librairie.
Chers lecteurs et lectrices, n’hésitez pas à passer commande.

Des nouveautés sur notre site :
5 cartes sérigraphiées vendues prix libre en soutien au BAAM, Bureau d’accueil et d’accompagnement des migrants.
Deux nouveaux zines :  « Il était une fois : Le ski, le husky et le whisky » (Antoine Marchalot)
&
« Première Fraîcheur » (Oriane Lassus)
À vite !

ligne livres

TotOriane2ndTirage

60 pages / 18,9 cm x 26,5 cm
Impression intérieure offset N&B
Jaquette sérigraphiée 2 passages sur carton gris
Hors-Collection
En commande sur notre site ici

Avec “Quoi de plus normal qu’infliger la vie ?”, Oriane Lassus interroge avec une intelligence acide et sensible la question de la nulliparité.
Et si la réponse n’était pas si évidente que ça ? Et si on pouvait ne pas trouver ça “normal”, justement, de procréer ?

À travers le regard et l’environnement d’une protagoniste anonyme, c’est le jeu d’influences imposé par une société normative qui est questionné, et la difficulté pour les femmes de faire un choix intime : “Tu changeras d’avis, tu verras.” ou le fatal “Tu le regretteras quand tu mourras seul·e et abandonné·e de tous”. D’où vient cette évidence supposée ? Comment penser en dehors de cette évidence ?
“Quoi de plus normal qu’infliger la vie ?” s’intéresse aux normes familiales, sociétales, affectives qui régentent aujourd’hui la vie de tout adulte un tant soit peu poreux aux jugements de son prochain.

Avec un humour sans rire, construit sur la forme du gag mais aboutissant à quelque chose de plus amer, Oriane Lassus est à la frontière entre le politique et le personnel (comme le slogan féministe le dit si bien : “le privé est politique”). Le livre, construit autour d’une trame réaliste – des scènes intimes ou publiques vécues par une jeune femme revendiquant sa volonté de ne pas avoir d’enfants – est ponctué de digressions burlesques confinant à la monstruosité.

On peut sentir poindre la frénésie joyeuse de Brétécher, le grotesque dépeint dans l’oeuvre de Reiser, lus durant son enfance, ou encore l’engagement total de Gébé, pour ce qui est de l’héritage des années 70. Fouillant les entrailles de son temps avec un trait nerveux et dynamique, en perpétuelle recherche, l’auteure déforme les corps et distord les cases. On pense également au travail de Placid, de Baladi ou encore de Caroline Sury. Ceci dit, il est bien difficile de réduire le travail d’Oriane Lassus à ces rapprochements tant son propos, ses dialogues, son trait apparaissent singuliers, réussissant à représenter colère et violence dans une articulation subtile à une sensibilité et un intérêt tournés vers l’Autre.

 http://www.blog.spongiculture.net/

Capture d’écran 2017-01-23 à 21.30.41

La presse continue d’en parler…

Capture d’écran 2017-02-13 à 16.01.43 ligne
Affiches BaamTot

5 cartes sérigraphiées

 21 cm x 15 cm – Prix libre
( Montant minimum 1,05 – frais de port- )
– 5 cartes sérigraphiées 2 passages sur carton gris / Janvier 2017 –

Margaux DuseigneurPierre FerreroOriane Lassus,
 Antoine MarchalotRenaud Thomas.

L’argent récolté est intégralement reversé à l’Association BAAM
(Bureau d’Accueil et d’Accompagnement des Migrants).
http://baamasso.org/fr/
Parce qu’à l’exclusion, aux frontières, à l’abandon et à l’hostilité,
nous avons envie de répondre par un peu de solidarité. 
– En commande ici – 

L’association accepte aussi les dons : 
http://baamasso.org/fr/

ligne

PosterAntoine

– Hannibal franchissant les Monts d’Arrée ou Cheval mou dans un couchant violet –
Antoine Marchalot
– Impression Offset 60 cm x 40 cm –
4 euros

ligne zine-300x159 Le Ski, le Husky et le Whisky_couv 5 copy

– Il était une fois : Le ski, le husky et le whisky –
Antoine Marchalot

16,5 cm x 23,5 cm – 16 pages – N&B

Le ski, le husky et le whisky, est un roman graphique qui dépeint la vie dans les lotissements.

Disponible ici 

lignepremierefraicheur-couv

– Première fraîcheur –
Oriane Lassus

14,8 cm x 21 cm – 20 pages
N&B / Couverture couleur

20 pages de bande dessinée improvisée.

Disponible ici.

bientot

Publié dans Livre Tagué , , , , , , , , , , , , , , , ,

pour nous contacter, un seul mail : arbitraire@arbitraire.fr